• Club VET

LES GROUPEMENTS : DES FOURNISSEURS DE SOLUTIONS SUPPORT POUR LES STRUCTURES VÉTÉRINAIRES


Le métier de vétérinaire est en pleine mutation. Le vétérinaire est confronté à des choix difficiles pour assurer son avenir. Il est donc important d'optimiser les coûts tout en développant des services et en mutualisant quand c'est possible les activités des structures. C’est à ce titre que les groupements de vétérinaires (Groupements d’Intérêt Economiques), dont certains existent depuis plusieurs années, ont toute leur place dans l’écosystème vétérinaire.


Certains groupements déclarent leur ambition : faire évoluer la profession, mettre en exergue le rôle stratégique des groupements dans la chaîne du médicament et offrir à tous une vision prospective en réponse aux enjeux des négociations. Il s’agit en effet, entre autres, d’optimiser et de mutualiser les achats avec les centrales d'achats, les laboratoires pharmaceutiques, les industries Pet Food, tout en gardant ses habitudes de prescription et ses fournisseurs précédents.


Adhérer à un groupement peut présenter plusieurs avantages :

1- Obtenir de meilleures conditions commerciales qu’en négociant de manière indépendante. À ce sujet, plus le groupement vétérinaire compte d’adhérents, meilleures sont les remises commerciales. Certains groupements de vétérinaires approchent les 600 adhérents !


2- Gagner du temps et se focaliser sur son exercice. Les rendez-vous "négociation" sont rayés du planning pour laisser la place aux rendez-vous "actualités techniques" ou être plus disponible pour les clients


3- Gagner en simplicité et en transparence. Un seul et unique contrat est présenté par le groupement, certains GIE se proposent même de vérifier chaque ligne de remise et soulignent les éventuelles erreurs et ce, en toute transparence. Ils possèdent donc une équipe dédiée à temps plein sur le sujet.


Point intéressant : afin de choisir le bon groupement, certains GIE proposent un audit gratuit. En se basant sur les achats de l'an passé, le groupement applique les remises commerciales négociées et ainsi des gains potentiels en tant qu’adhérent au groupement.


Point de vigilance toutefois : certains groupements ont des conditions d’engagement (achats, résiliation, etc.) à bien avoir à l’esprit avant la signature du contrat.


Quand certains GIE se limitent à la négociation des achats, d’autres développent des services à proposer aux propriétaires et cherchent à améliorer le bien-être des animaux suivis. Voici plusieurs exemples :

- Le Click&Drive : une boutique en ligne vétérinaire qui pallie la fuite des clients sur internet et privilégie le flux des propriétaires en clinique et donc leur fidélisation.

- Un outil d'analyse de données qui fournit des indicateurs clés de performance et des actions à mener pour développer votre structure,

- Un service de plan de santé pour accompagner les animaux de manière personnalisée et mensualiser les dépenses des propriétaires,

- Un service d’assurance pour garantir une prise en charge optimale de l'animal sans contrainte financière pour le propriétaire qui reçoit le trop-perçu de ses cotisations en fin d’année,

- Un magazine de salle d'attente pour remettre au centre de la relation vétérinaire-propriétaire, l'expertise des professionnels de santé,

- Un service de formation continue pour répondre à la quête de savoir et compléter le panel de connaissances à travers des webconférences et des formations en présentiel,

- Des rendez-vous privilégiés pour partager et échanger avec le réseau sur les problématiques et questions d’actualité.


Aussi, il est utile de se renseigner sur les offres proposées par chaque groupement et de glaner l’avis de structures qui y adhèrent avant de faire son choix.

2 vues0 commentaire